Loi votée : Réforme du mode de scrutin européen

Rapprocher les citoyens de ce scrutin & favoriser le pluralisme électoral !

  • Le rétablissement de la circonscription unique puisque les listes interrégionales n'ont pas répondu à l'objectif de combattre d'abstention. Les listes nationales donneront plus de visibilité aux candidats puis aux eurodéputés élus. 
  • La répartition du temps d'antenne, qui concerne les spots et clips, évolue pour garantir plus de pluralité. Tous les partis ayant forme des listes, même les plus petits, bénéficieront de deux minutes afin de bénéficier de plus de visibilité.
  • En cas d'égalité des suffrages, le siège est attribué la liste dont la moyenne d'âge est la plus jeune.
  • Le plafond des dépenses électorales a été porté à 9,2 millions d'euros

dossier législatif