Couverture numérique des territoires : des annonces pour la Saône-et-Loire

Vendredi 22 mars, le Premier ministre, Edouard Philippe, a effectué un déplacement dans le Gers consacré à la couverture numérique des territoires. Il a dressé le bilan des avancées réalisées pour garantir les objectifs fixés par le président de la République d’un bon haut débit pour tous et la généralisation d’une couverture mobile de qualité dès 2020 et du très haut débit pour tous en 2022. Des annonces spécifiques ont été faites concernant notre département et la 1ère circonscription.

👉 La couverture mobile s’accélère en Saône-et-Loire

45%

de couverture 4G depuis Janvier 2018. Ce qui porte à 65 % la part du territoire couverte en 4G par 4 opérateurs (Orange, Bouygues Telecom, SFR et FREE).

En janvier 2018, le gouvernement, l’Autorité de régulation des communications électroniques et des Postes (Arcep) et les opérateurs mobiles sont parvenus à un accord historique, visant à généraliser la couverture mobile de qualité pour l’ensemble des Français. Le travail de négociation du Gouvernement et de l’Arcep a permis d’obtenir de la part des quatre opérateurs de réseaux mobiles des engagements forts et contraignants.

La couverture mobile haut débit s’est ainsi accélérée depuis janvier 2018 avec le déploiement de 4000 sites partout en France. En 2018, 600 sites mobiles par opérateur ont été arrêtés. Pour 2019, 207 sites par opérateur ont déjà été arrêtés (Ils seront 700 d’ici la fin de l’année).

Dans notre département, Édouard Philippe a annoncé la construction de 7 nouveaux pylônes 4G, dont les délais de construction sont compris entre 12 et 24 mois.
Concernant la 1ère circonscription, 3 pylônes sont prévus pour couvrir les zones de Verzé, Saint-Maurice-de-Santonnay et Layzé.

Pour En savoir plus ➡️Dossier New Deal mobile

 
 

👉 Le très haut débit : des engagements au déploiement

Concernant le très haut débit, le déploiement de la fibre optique jusqu’à l’abonné (FttH) a fortement progressé partout en France. 3,2 millions de locaux ont été rendus raccordables au FttH en 2018. Cette accélération est principalement portée par les déploiements des opérateurs privés. Ces derniers ont rendu raccordables plus de 2,5 millions de lignes FttH. Par ailleurs, les collectivités territoriales ont également fortement contribué à cette performance en construisant près de 750 000 lignes FttH en 2018, un record pour les réseaux d’initiative publique. Pour se faire, plus d’1 milliard d’euros a été financé par l’État pour les réseaux d’initiative publique. Pour 2019, ce sont 243 millions d’euros qui sont alloués pour le déploiement de 8 réseaux d’initiative publique dans 9 départements. Il s’agit là d’un accompagnement sans précédent en la matière pour les territoires.

👉 Pour aller plus loin

Le site amenagement-numerique.gouv.fr présente l’action du Gouvernement en matière de couverture fixe et mobile des territoires.

L'Arcep met à disposition des citoyens et des élus une carte navigable de référence qui présente la disponibilité de la fibre optique à différentes mailles : département, commune, maille technique jusqu’à une vue bâtiment par bâtiment. Elle permet de visualiser l'avancement des déploiements des réseaux en fibre optique jusqu'à l'abonné

L’Agence du numérique fait converger les actions de l’Etat relatives au numérique. Elle offre aux collectivités, aux élus, aux acteurs de la médiation numérique et aux entrepreneurs de croissance un accès simplifié et direct aux politiques du Gouvernement en matière de numérique, en fédérant les partenaires publics et privés.

Mon réseau mobile est l’outil cartographique interactif de l’Arcep qui permet de comparer les opérateurs mobiles, en France métropolitaine ainsi qu’en Guadeloupe, Guyane, Martinique, à Mayotte et la Réunion. Il inclut des cartes de couverture des opérateurs et des mesures de qualité des services mobiles, qui reflètent l’expérience vécue par les utilisateurs sur le terrain